Daniel
Goldman

Daniel Goldman

Fils de réfugiés venus de Pologne pour fuir les pogroms, Daniel naît à Paris en 1926, dans un environnement ouvrier. En 1942, alors que les grandes rafles débutent, son père lui donne 500 francs – une somme considérable pour l’époque – et lui ordonne de se sauver, sans autre forme de procès. Âgé de 16 ans, il parvient à passer en zone libre, puis trouve à se cacher dans une ferme grâce à la Mission de restauration paysanne, où il rencontre des membres de la résistance, qui l’aident à faire venir ses parents. C’est ainsi qu’il contribuera à les sauver. De retour à Paris, la famille trouve son logement occupé et réussit finalement, avec beaucoup de ténacité, à le récupérer. De retour de captivité, son frère qui travaille dans le cinéma lui trouve un stage à la Paramount, apprécié de tous, il gravira progressivement les échelons jusqu’à devenir le plus grand distributeur du cinéma américain au monde. Chevalier de l’ordre du Mérite, officier des Arts et des Lettres et médaillé de la légion d’honneur cet homme discret et respecté de tous témoigne pour la première fois pour montrer que tous les rêves sont possibles quel que soit son point de départ.

Ma rencontre avec Daniel

Extraits

Voir

Daniel

« Mon père m'a donné 500 francs et m'a dit "sauve-toi !" »
Voir

Daniel

« On ne pensait à rien. On ne pensait qu'à une seule chose : survivre. »
Voir

Daniel

« En arrivant de l'autre côté de l'Allier, j'ai cru que j'arrivais en Amérique. C'était la zone libre ! »

Photos

Autres témoins