Allan
Hall

Allan Hall

Allan est né en Pologne à Cracovie en 1935 dans une famille juive aisée. Les premières années de sa vie ont été très heureuses. Son père, qui avait fait ses études à Vienne et qui parlait couramment allemand, travaillait pour une compagnie d’assurances italienne. Sa mère, elle, était violoniste. Allan n'avait que 4 ans et demi quand la guerre éclata. Sa famille, ne voulant pas quitter la Pologne, décida alors de partir pour Lviv, soit un voyage à pied de 350 km. Mais en juin 1941, les Nazis attaquèrent Lviv. Allan et sa famille ont alors été forcés d’aller dans le ghetto de Lviv. Ils parviendront à s’échapper et ils retourneront à Varsovie où ils y seront arrêtés et envoyés dans son ghetto. Mais, en 1943, le ghetto est détruit. Sur les 380 000 juifs qui peuplaient ce ghetto, seuls 40 000 survivront. Parmi ces survivants se trouvaient Allan, son père, sa mère, et son jeune frère né miraculeusement pendant la guerre. Plus unie que jamais, la famille quittera la Pologne et ira s'installer aux États-Unis dès la fin de la guerre.

Ma rencontre avec Allan

Extraits

Voir

Allan

« Je dois ma vie à ces deux jours et demi passés dans cette gare. »
Voir

Allan

« Le placard mesurait moins d'un mètre de large sur un mètre cinquante. »
Voir

Allan

« Ma mère m'avait dit "Tâche de ne pas boiter. Si tu boites, on te remarquera". Je n'ai pas boité, parce que je voulais vivre. »

Photos

Autres témoins